11/07/2014

Confluence PME : la robotique en vedette

La journée Confluence PME, dédiée cette année à la robotique, a remporté un vif succès. Plus de 250 personnes ont participé à cette manifestation organisée par l’ARDI, sous l’égide de la Région et en partenariat avec le Cetim et Thésame.

La matinée a permis aux start-up, PME innovantes, laboratoires, centres techniques, pôles de compétitivité et clusters d’échanger autour de quatre grands thèmes majeurs : les agents intelligents, les interfaces Homme/machine, la mécatronique et les systèmes électroniques embarquée. Durant l’après-midi, consacrée à la robotique industrielle, les témoignages d’entreprises, les tables rondes et les rencontres d’experts ont plus particulièrement porté sur des retours d’expériences et des règles de bonnes pratiques à prendre en compte avant tout investissement.


Une matinée dédiée à l’open innovation

Ce Forum d’Open Innovation était organisé dans le cadre d’OpenAlps, un projet européen dont l’objectif est d’aider les PME à innover en collaboration avec des partenaires externes, dans une démarche d’Open Innovation. Ce projet a notamment mis en place une plateforme web d’Innovation Ouverte dédiée aux PME et aux centres de R&D de l’Espace Alpin.

Guy Caverot, Directeur Innovation de BA Systèmes, PME rennaise de 130 personnes produisant des systèmes de logistique automatisés, a témoigné sur sa démarche d’Open Innovation. En collaborant avec un réseau de partenaires (laboratoires, écoles, entreprises, facilitateurs), BA Systèmes a notamment étendu les marchés de ses produits.


La suite de la matinée consistait en la présentation d’une vingtaine d’offres technologiques et de compétences dans les agents intelligents, la mécatronique, les interfaces homme-machine et les systèmes électroniques embarqués, présentées par le Cluster EDIT, ViaMéca, Imaginove et Minalogic. Pour en savoir plus, cliquez ici.


En conclusion de la matinée, James L. Crowley, Professeur à Grenoble INP et directeur de recherche Inria, a présenté Amiqual4Home, une plate-forme ouverte dont la mission est de catalyser la recherche et l'innovation en logiciel et systèmes intelligents dans le bassin Grenoble/Isère.


S’en est suivie la présentation du consortium CapMeUp, constitué par l’association des trois instituts Carnot CEA LIST, Ifpen et Cetim, dont l’objectif est de renforcer la recherche et l’innovation au service des PME et ETI. Ce consortium peut être mobilisé pour concrétiser un projet d’innovation en robotique.


Enfin, le bureau Europe de l’ARDI Rhône-Alpes a présenté les opportunités de financement dans Horizon 2020, le programme de l’Union Européenne pour la recherche et l’innovation. L’association euRobotics, le programme SPARC montrent la volonté de l’Europe de faire de la robotique une réalité. Les appels à projets européens en robotique peuvent être trouvés sur le portail du participant.

L’après-midi centrée sur la robotique industrielle

L’enjeu de l’après-midi était de présenter l’intérêt, la démarche et les dispositifs d’aide à la robotisation des PME.
Jean-Louis Gagnaire, Vice-président délégué au développement économique, à l’industrie, aux PME et à l’innovation de la Région Rhône-Alpes a dévoilé le plan Usine du Futur pour la région Rhône-Alpes, qui sera doté de 3,2 millions d’euros pour accompagner 200 sociétés de la filière robotique pendant 3 ans.


Le témoignage de la PDG de Thuasne, Elizabeth Ducottet, a confirmé que la compétitivité d’une entreprise passe nécessairement par la modernisation de son outil de production. La robotisation des  sites de production de Thuasne, engagé dès 1996, a  permis de faire face à la concurrence mondialisée. Cette dirigeante a fortement impliqué l’humain dans les changements structurels de son entreprise, en mobilisant l’intelligence collective des équipes managériales et des salariés.
Deux PME rhônalpines ont fait part de retours d’expérience sur leur robotisation, Georges Pernoud (mouliste – mécaniste de précision, Oyonnax) et Palumbo Industries (usinage de précision, Vougy, 74). Elles ont souligné la réussite économique des PME depuis la robotisation, de même que l’augmentation des effectifs. Les salariés des PME ont fortement gagné en compétences, ainsi qu’en motivation (moins d’absentéisme et de turn-over, plus de fierté d’appartenir à l’entreprise robotisée). La robotisation a également favorisé la qualité des produits, réduit les délais et a augmenté l’export.


La suite de l’après-midi répondait à la question « Comment réussir son investissement ? » avec la présentation de divers dispositifs d’aide à la robotisation :

  • RobotStartPME est un programme de soutien aux PME primo-accédantes à la robotisation. Ce dispositif finance 10% de l’investissement de la première cellule robotique des PME et leur apporte un accompagnement expert (diagnostic, définition du projet, choix de l’intégrateur, suivi). 250 PME bénéficieront de ce programme qui s’étalera sur une durée de 2 ans et demi, sachant qu’environ 100 entreprises sont déjà engagées dans ce dispositif. RobotStartPME est déployé par le SYMOP et ses partenaires, le CETIM et l’institut CEA List. Il est soutenu par l’Etat dans le cadre des investissements d’avenir.
  • La cellule robotisée flexible et mobile du CETIM et du CTDEC peut être louée aux entreprises intéressées pour quelques mois. Ce test vise à tester l’intérêt d’un tel investissement, relativement conséquent, pour une PME mécanicienne ou du décolletage. Pendant la location de la machine, l’industriel se fait accompagner par les professionnels du CETIM et du CTDEC pour la mise en marche et le bilan liés à la cellule robotisée.

Certaines actions collectives du Plan PME peuvent accompagner les PME souhaitant se robotiser. Ce programme unique, lancé par la Région Rhône-Alpes en lien avec l’Etat, donne aux entreprises régionales l’accès à des experts pour renforcer leur performance, impulser la création d’emplois et favoriser la croissance des TPE/PME. 18 programmes d’accompagnement sont proposés parmi lesquels « Performance PME » et « Ressources Humaines PME ».


« Performance PME » est l’action collective qui a pour objectif d’améliorer l’organisation industrielle. La réorganisation de la PME lors de l’arrivée d’un robot peut être accompagnée par « Performance PME ».  L’action collective « Ressources Humaines PME » peut accompagner les changements induits dans le management et les conditions de travail lors d’une robotisation. Le programme de ces actions collectives consiste en une formation collective, des journées d’intervention par un consultant en entreprise et des séminaires réunissant les dirigeants.

Cette journée riche en interventions s’est terminée par des speed-meeting et rencontres d’experts entre les différentes organisations ayant présenté des offres et dispositifs (organisation, RH, moyens technologiques, financement).

Pour en savoir plus sur ce sujet, contactez :

ARDI Rhône-Alpes

Réferent Veille et Prospective

04 72 60 00 52

http://www.ardi-rhonealpes.fr

Contact général

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous reprendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.